J'attends
un événement

Guillaume Farley
J'attends un événement
Guillaume Farley
Palping Boy
Guillaume FarleyPalping Boy
Guillaume Farley
Qui c'est qui sait où c'est
Guillaume FarleyQui c'est qui sait où c'est
Guillaume Farley
Elle part
Guillaume FarleyElle part

Disponible sur

A propos

Printemps 2011, j’ai 37 ans, pas de femme, pas d’enfant, mon premier disque solo vient de sortir et toutes sortes de remises en question se bousculent… Me voilà dans mon appart, dans lequel j’ai écrit tant de chansons, dans lequel différentes femmes sont tour à tour venues s’installer.

Je sais que si je me laisse aller, je peux glisser vers l’inactivité, aigre et destructrice, celle qui nous fait nous placer en victime et qui, vengeresse, aiguise notre sens critique pour en faire une arme blessante.
Je sais que je veux chanter, interpréter… Je sais aussi que je veux écrire, pour toucher, faire rire ou réfléchir… Bref, je me dois de me remettre au travail dans les plus brefs délais.

Hiver 2011, j’ai écrit cinq chansons mais je ne les ai pas enregistrées, j’ai trop maquetté chez moi… Pas envie de faire comme d’habitude. Mon ami Toma me dit : « enregistre moi ces chansons mec ! Rien qu’en guitare/voix ! »
Alors je m’exécute. Sauf qu’il m’est bien impossible de me contenter d’un simple guitare/voix…
Pour éviter de faire comme avant, j’ai tenu à ne pas utiliser mes banques de sons habituelles, ça voulait dire, pas de batterie, pas de faux violons synthétiques… Que de l’audio, comme on dit, des choses enregistrées avec mon micro, avec le son de l’appartement : casseroles, carton, boîte d’allumettes, languettes de canettes vides, baguettes plastiques sur radiateur en métal… Ce n’est que bien plus tard, pour solutionner quelques endroits, que j’ai utilisé des sons de synthés additionnels, et autres petits samples pour sauver les meubles.

Courant 2012, je fais écouter mes maquettes à mon frère Benjamin, qui semble valider la direction choisie, tout en me conseillant vivement de ne pas continuer seul. Il me dit que je dois me faire aider et me conseille de travailler avec mon ami Roch Havet avec qui je viens d’entamer l’écriture de Gertrude. Je vais donc laisser Roch mettre son grain de sel partout dans l’album sans jamais le regretter un instant, bien au contraire.

Eté 2014, l’album est quasi fini, Roch a fait les arrangements des soufflants, il ne me reste plus qu’à enregistrer les voix. Malheureusement depuis le temps que je travaille sur ces chansons, j’ai un peu de mal à faire les voix tout seul chez moi… Je tourne en rond, je ne sais pas quoi penser des prises que je fais seul.
Le grand Celmar Engel me propose alors d’enregistrer mes voix chez lui, et va ainsi m’apporter le regard frais de celui qui découvre le projet et vers lequel je vais pouvoir projeter une intention, projeter le sens des mots.

Automne 2014, Jérôme Caron entame le mix dans son appartement, il me demandera plus tard si je ne souhaiterais pas faire une version de 6 minutes de What do you want, histoire d’avoir un bonus pour après la sortie du disque…
Ce sera un oui positif et collectif.

Merci à vous tous et bonne écoute.

Guillaume.

Label: Autruchon Productions
Date de sortie : 2015
Crédits: Produit par Stéphane Cusac et Clément Praud pour Autruchon Productions
Réalisé par Guillaume Farley et Roch Havet.

Enregistré chez Guillaume Farley à Alfortville par Guillaume Farley sauf, soufflants et choeurs enregistrés au studio « Maison Recording » à Saint Ouen par Vincent Theard et Christophe Marais, trompettes sur « Ma p’tite loupiote » enregistrées chez Guillaume Dutrieux à Saint Agil par Guillaume Dutrieux, piano sur « Ma p’tite loupiote » et « L’hymne à la loose » enregistré chez Roch Havet par Guillaume Farley, voix et choeurs enregistrés au studio « Kezako Prod » par Celmar Engel (en personne!) et Jérôme Caron.

Mixé au studio « Joie Noire » par Jérôme Caron.

Masterisé au studio « J Raph inc » par Raphaël Jonin.

Ecrit et composé par Guillaume Farley
sauf,
– Un événement : Arr. Roch Havet
– Ma p’tite loupiote : Arr. Guillaume Dutrieux
– La pluie : Arr. Roch Havet
– Qui c’est qui sait où c’est : paroles et musique G. Farley/R. Havet
– Elle part : Arr. Roch Havet
– L’hymne à la loose : paroles G. Farley/R. Havet, arr. Roch Havet
– What do you want : paroles et musique Roch Havet, arr. Guillaume Farley
– Ces gens là : Jacques Brel
– Gertrude : paroles et musique G. Farley/R. Havet

Les paroles

Quand
Quand j'aurai de l'argent
Je s'rai intelligent
Alors tout ira bien

Peut-être
Que j'trouv'rai une belette
Et qu'elle prendra perpete
Juste en croisant mon ch'min

Mais bon
Quand j'aurai une maison
Je s'rais sur'ment moins con
Alors j'aurai un chien
Quand
Quand j'aurai du talent
Je serai séduisant
Ils m'mangeront dans la main

Alors
Quand je s'rai un cador
J'me pench'rai au dehors
Adulé par les miens

Et
Puisque ce s'ra l'été
Je s'rai d'une grande beauté
Chantant de beaux refrains

J'attends
J'attends un événement
Heureux ou malheureux
Entre l'heure et le lieu
Ce n'est pas important
J'attends quelque chose qui m'sorte de là
Quelque chose qui m'sorte de moi
Pas extrêmement violent
Mais quand même un événement

Elle
Fera dans la dentelle
Chaque jour un peu plus belle
Parce que plus laide c'est moins bien

Moi
J'irai couper du bois
Sans me couper les doigts
Parce que mes doigts j'y tiens

Quand
Quand j'aurai tout mon temps
Je serai excellent
Ça c'est sûr et certain

Puis
Mes enfants si gentils
Ne f'ront pas trop de bruit
Parce que ça fait du bien

J'attends
J'attends un événement
Heureux ou malheureux
Entre l'heure et le lieu
Ce n'est pas important
Laissez moi toucher du bois
Laissez moi dire « Inch Allah »
Juste un histoire à conter
Tu sais pas c'qui m'est arrivé ?

J'attends
J'attends un événement
Heureux ou malheureux
Entre l'heure et le lieu
Ce n'est pas important
J'attends quelque chose qui m'sorte de là
Quelque chose qui m'sorte de moi
Pas extrêmement violent
Mais quand même un événement

Pas extrêmement violent
Mais quand même un événement

TELECHARGER LE PDF

T'es où ma p'tite loupiote
Ça y est je t'ai perdue
Dis, pour qui tu clignotes
Et quand reviendras-tu


T'es où ma p'tite luciole
Et t'ai-je tant déçue
Que depuis ma boussole
Est bel et bien fichue, foutue, fichue, foutue


Moi et mon fraîchon
On formait une belle équipe
C'était le jubilon
C'était la fête du slip


Une petite bricole
De celles qu'on ne voient venir
Rien qu'une babiole
Lui a fait quitter le navire


Ref


Moi et ma pépite
I'fallait toujours qu'on gigote
On cherchait la palpite
On avait la bougeotte


Moi et ma rigolote
On était au Club Dorloté
Puis finie la fricote
M'avait elle assez tripoté


Ref


Quand j't'ai perdue
Je te voyais
Mais quand j't'avais
Je n't'ai pas vue


Ref


Mais bon sang saperlotte
J'ai perdu la cagnotte et sa loupiote
Depuis c'est les chocottes
Je sens ça me grignote et c'est la chiotte

TELECHARGER LE PDF

Je suis l'énième connard
Avec ma guitare
Je suis l'énième bouffon
Avec mes chansons

Encore un qui cherche un miroir
Et qui dégaine son art
Encore un parmi des millions
Qui frappe au portillon

Bon bah on va y aller
On va trop délirer
C'est parti pour la chansonnette

Mais j'vous préviens tout d'suite
J'écris sur cette petite
Qui transforme les b?ufs en poètes

Car les chansons d'amour
Et ce depuis toujours
Parlent d'une seule et même créature

Celle qui a brisé les c?urs
De milliers de chanteurs
Et qui est que'qu'part dans la nature

Je suis l'énième têtard
Avec ma guitare
Je suis l'énième couillon
Qui pense être profond

Encore un qui croit qu'sa musique
A quelque chose d'unique
Encore un qu'a envie qu'on le mate
Quitte à prendre des tomates

Bon bah j'vais balancer
Car tel que vous m'voyez
Y'a pas plus grand dénonciateur

'Tention j'ai plein d'messages
Ça va être un carnage
Oh vous pouvez trembler de peur

J'ai un max de dossiers
Sur des gens hauts placés
Et je le sais de sources sûres

Tous ceux que ça concerne
Voyant pousser leurs cernes
Viendront me cirer les chaussures

Je suis l'énième relou
Qu'a un avis sur tout
Je suis l'énième blaireau
Avec des idéaux

Tiens voilà l'aut'crevard, l'aut'boulet
Couplet, refrain, couplet
Voyez comme elle est différente
Ma chanson de trois trente

Bon bah Papa Maman
Sachez que votre enfant
Voilà bien dix ans qu'il maquette

Et puisque je sais tout
Sur ce milieu chelou
Faut que vous dev'niez des vedettes

Mais non c'est pas trop tard
Papa prend ma guitare
Maman enfile un string clouté

Du rock n'roll de vieux
Marchera mille fois mieux
Que tous ces ados décoiffés

Et faites pas cette tête là
C'est la sextape ou ça
Vous allez pas m'laisser tomber ?

Je suis l'énième faussaire
Qui vendrait père et mère
Mes dents longues font des tranchées
Dans les parquets, les planchers

Je suis l'megalo l'arriviste
Qui s'croit en tête de liste
Oui je sais, je fais toujours trop long
Sur les présentations... Bonsoir

TELECHARGER LE PDF

Mon p'tit palping boy tu sais
On va causer
Parce que ta mère et moi
On est au bout

Avec nous tes parents c'est vrai
C'est bon d'se câliner
Mais sur ceux qu'on connaît pas
C'est pas d'bon goût

Faut pas qu'tu tires le string
Des petites en legging
Quand elles font leurs jogging
Mon tout petit palping

Tous tes profs se plaignent de toi
Et de tes mains
On m'a dit
Qu'tu massais ta voisine

Maint'nant ils te craignent tu vois
Y compris tes copains
Personne ne te suis
A la piscine

Que ce sois dans l'métro
Ou quand tu parles au dirlo
Faut qu'tu t'tiennes à carreaux
Tu gardes les mains dans l'dos

Mon fils il faut qu'tu cesses
De donner des caresses
En tant que tactile man
Je sais c'que c'est
Moi le touching ça me connaît

Mon fils trop de tendresse
Dissimule une immense détresse
Alors mon palping boy
Qu'est c'qu'on ferait
Si tout l'monde comme ça se touchait

Palping boy et tactile man

Quand tu joues à la guerre
Y'a que des scènes d'amour
Toutes tes figurines
Sont dévêtues

Tes pirates et tes corsaires
N'ont pas besoin de bravoure
Puisqu'ils ne se sont
Jamais battus

Pour combler tes demandes
Il faudra que tu attendes
D'avoir à faire aux grandes
Pour faire un palping land

Ref...

TELECHARGER LE PDF

C'est une pluie qui fredonne
Une mélodie de gorgone
Qui a bercé ta destinée
Bien trempée

Ce nuage permanent
Nous convient de temps en temps
Pour se cacher derrière lui
Tout blotti

Mais au fond je te soupçonne
D'aimer cette pluie comme personne
Ces averses qui paralysent
Qui épuisent

Je déteste le destin
C'est beau pour ceux qui vont bien
Si la vie n'est que barbarie
Est-ce écrit

Une douce pluie
Qui te suit
Depuis
Tout petit
Un vent contraire
Qui fait taire
La vie

De parapluie en imper
Tu n'dois pas te laisser faire
Mais tu n'as que la panoplie
De la pluie

Tu portes un regard fuyant
Sur tes atouts, tes talents
Qui peu à peu s'amenuisent
Qui s'enlisent

Les turbulences de l'enfance
Sont bien tes plus belles défenses
Mais ce bon vieux bouclier
Est usé

Même si venait le beau temps
Si tu voyais loin devant
Serais-tu à la hauteur
Mort de peur

Ref

TELECHARGER LE PDF

Ecoute tu vois la rue à droite là-bas
Et ben tu la prends pas
Tu prends celle just’derrière
Pour éviter l’cim’tière
Tac tu longes tu longes tu longes
A gauche y’a la statue
Et là… Tu continues
Et bing tu tombes sur l’av’nue
Mais faut pas traverser
Faut descendre sur l’côté
Y’a une espèce de pont
Qu’est pas vraiment un pont
Mais ça donne sur une place
Et pile en face y’a une impasse
Tout l’monde croit qu’c’est bloqué
Mais faut pas t’inquiéter
Tu sautes le tas d’gravas
Et bing à droite en bas
Tu lèves la planche de bois
Et tu verras, c’est là

J’y suis allé
J’ai rien trouvé

Qui c’est qui c’est
Qui est c’qui sait où
Qui c’est qui c’est
Qui est c’qui sait où c’est

(pour savoir exactement où c’est, faites le 2812
c’est rapide gratuit et ça vous simplifie la vie)

2812 bonjour et merci de votre appel
Tapez le numéro de votre département et appuyez sur dièse
Tapez les deux derniers chiffres de votre année de naissance
Et appuyez sur dièse
Tapez votre numéro de sécurité sociale le code secret de votre carte bancaire ainsi que les mensurations de votre partenaire
Appuyez sur dièse
Pour entendre où c’est tapez 1
Nous n’avons pas enregistré votre réponse
Nous n’avons pas enregistré votre réponse
Nous n’avons toujours pas enregistré votre réponse

Qui c’est qui c’est
Qui est c’qui sait où
Qui c’est qui c’est
Qui est c’qui sait où c’est

Où c’est où c’est tu veux savoir où c’est
Où c’est où c’est tu veux savoir où c’est

Il faut aller dans la forêt
Emprunter le sentier secret
Aux premières heures du matin
Au bord du lac la biche vient
Elle te montrera comment
Pénétrer au cœur du volcan
Tu y trouveras une ville perdue
Dans laquelle culmine une statue
Quand la lune passera derrière
Son reflet ouvrira la mer
Et si tu écoutes ton cœur
Ressentant cette paix intérieure
Mon ami je t’assure c’est là
Ce que tu cherches est au fond de toi…

J’y suis allé euh… Oui

Qui c’est qui c’est
Qui est c’qui sait où
Qui c’est qui c’est
Qui est c’qui sait où c’est

TELECHARGER LE PDF

Elle part
Au plus vite et au plus loin
Dans ma main son briquet noir
Celui qui s'appelle revient

Elle part
Ça sent le pour toujours
Je ravale mes blagues car
L'humeur n'est pas à l'humour

Alors son briquet encaisse
La tendresse que je lui adresse
Je le regarde tournoyer
Quand va-t-elle le réclamer

Elle part
Elle abandonne
Je cherche un dernier regard
Mais elle n’y est pour personne

Pas d'au revoir
Pas un mot pour me déplaire
La dignité du départ
Belle et fière d’être en colère

Je lui épargne mes rengaines
Je suis le sujet de sa peine
Ma voix n'est plus qu'un vieux refrain
Et son briquet danse dans mes mains

Va, jeune fille
Ici c’est une impasse
Je le dis à voix basse
Mais tu lisais mes pupilles
Va, sauve toi
Avec mes privilèges
Pour toi je suis un piège
Alors ne te retourne pas

Elle part
Mais ne part pas en voyage
Se saisit du mot espoir
Et me le jette au visage

Elle part
Emporte ses affaires
Mais se fout bien de revoir
Son feu qui lui était cher

Elle qui souhaitait tout me donner
Je n'en ai pas pris la moitié
Privé de son destinataire
Son cœur est resté dans les airs

Va, ma belle
Tu m'as pris, j'en ai peur
En flag de tiédeur
Alors c'est sans appel
Va, douceur
Je n’ai su apprécier
Comme un enfant gâté
L’amour à sa juste valeur

TELECHARGER LE PDF

Le jour ou je pét'rai un câble
Je mont'rai debout sur la table
Pour lancer ma révolution

Je dirai gagner ça suffit
Gagner du temps gagner sa vie
C'est l’éternelle compétition

Et dans le royaume du paraître
Tâche de bien cacher ton mal-être
Ici la faiblesse est taboue

Mais le système a ses limites
Et nos vainqueurs sont en faillite
La solution viendra de nous

C'est la loose
Prenons la loose à bras le corps
Et soyons douze ou moins encore
Pour défiler jusqu'au rond point
On sauve le monde et on revient

Si on jouait à qui gagne perd
La revanche des perdants d'hier
Hissons nos couleurs au drapeau

Personne ne s'ra mis au rencard
Toi le bosseur toi le flemmard
Dans la loose on est tous égaux

Puisque c'est fatal mes amis
Etendons à toute notre vie
Cette loose qui nous fait tant de bien

N'ayons pas peur de tout gâcher
Amour foutu projets ratés
Loosons pour faire gagner demain

C'est la loose
Tout l'monde est là on va y aller
C'est l'bon moment pour leur montrer
Retenez bien ce jour mes amis
Nan attention j'veux dire vous retenez
Bon bah arrêtez d'répéter c'que j'dis

On était seuls entre deux cours
Elle m'a dit restons bons amis
Wow ça c'est la loose
Quinze ans après j'lui r'fai la coure
Elle me présente son mari
Bah décidément c'est la loose
Qui n'a jamais raté son tour
Ne peut pas comprendre aujourd'hui
Une p'tite loose le matin une bonne loose à midi
Mets-y du tien pour bien rater ta vie
Qu'au rythme d'une bonne loose par jour
On connaît le vrai goût de la vie
Et dîtes vive la loose

Mes amis, nous allons changer le monde
Allez les loosers, on y va !

La loose
Si t'as le blues d'la société
Y'a que la loose qui peut t'sauver
C'est la loose dès demain
C'est la loose le chemin
Quand on a que la loose
A offrir en partage
Qu'est ce qui pourrait sauver la loose ?

(oh putain c'te fin de looser, parc'que moi j'ai envie d'te dire que Hooo !!!
enfin tu vois, tu connais... Voilà. J'suis claqué moi, j'ai chaud putain...)

TELECHARGER LE PDF

Qu'est ce qui a encore comme problème
Je commence à en avoir assez
What do you want ? Me to go back to my plane and go back to France ?
Is that what you want ? Let them go, let them do
No, that's no danger, no problem, listen,
This not a method, this is a provocation, a provocation
Please you stop now... BONJOUR !

What do you want
You want me to go back to my plane
And come back to France
Is that what you want ?
This is not a method
This is just provocation
Now you stop
BONJOUR !

Let them do what they want
Yeah
Let them do what they want

This is not a method

TELECHARGER LE PDF

Gertrude tu m'frustres
Quand tu jactes faut qu'j'm'accroche
Gertrude tu m'frustres
Parc'que ton choix d'mots moches
Est rustre

Naan j'aime bien
Mais c'qui m'frappe dans ton groupe
Outre la gratte au plectre
C'est qu'ta rhétorique souffre
D'un grave manque de concret
D'une lacune de clarté
Parc'que les r'frains qu'tu crées
Sont âpres à prononcer

Tu respectes la métrique
Mais c'est pas très gracieux
Ton lexique éclectique
Est cruellement rugueux
Le trombone atrophié
Et la crécelle en teck
C'est p't'être une bonne idée
Mais ça rattrape pas l'textre

Gertrude tu m'brusques
Quand tu m'dragues j'dirais presque
Qui faudrait qu'tu débusques
Un laïus moins grotesque
Mois moche (enfin... plus joli quoi)

Naan j't'aime bien
Mais le truc quand on flirte
C'est qu't'es trop castratrice
C'que tu rétorques me heurte
J'suis pas comme ces scabreux
Que tu trouves superbes
Sans vouloir êt' grav'leux
T'aimes les glabres J'suis imberbre

A chaque fois qu't'ouvres la bouche
Pour décrypter j'décroches
C'est truffé de mots louches
Et farci d'anicroches
J'crois pas qu'tu sois idiote
Mais j'voudrais bien qu'un jour
Tout c'qui sorte de ta glotte
N'soit pas qu'des tue-l'amour

Gertrude tu m'frustres
Crois-en la crainte d'un proche
Gertrude, tu m'frustres
Parc'que ton choix d'mots moches
Est rustre

A force de te fréquenter
J'constate que j'ai contracté
Ta parlemalite aggravée
Qui me fait mal artriculer

Et pour peu qu'on discute
Les badauds stricts scrutent
Craignant l’étrange rythme
De nos doux borborygmes

Si parfois nos parcours bifurquent
Toi au hammam moi au bain turc
J'rêve de t'emm'ner en excursion
Bourlinguons crapahutons
Vers là où nos tics pittoresques
Ne s'raient pas taxés de burlesques

Et dans une étreinte gargantuesque...
Puisque, parc'que, lorsque, presque...
Le silence...
Le silence Gertrude...

TELECHARGER LE PDF

Faites le savoir sur